Avertir le modérateur

Lac de la Maix

21/06/2009 | Lac de la Maix

16:36 Publié dans contes et légendes | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

L’histoire de ce lac est entourée de beaucoup de légendes et coutumes :



1) A l’origine , il n’y avait pas d’eau. C’était le « Trou du Diable », puis le Bon Dieu vint s’installer. Le diable, chassé, dû partir plus loin et le trou se remplit d’eau.

2) La plus connue de ces légendes nous dit que c’était une prairie où les jeunes venaient se réunir pour danser. Le jour de la fête Dieu, le curé sonna les cloches pour les appeler à la messe. Les jeunes préférant danser au son d’un musicien (le diable) n’écoutèrent pas, envoûtés par la musique. Au troisième appel du prêtre, la prairie s’effondra et l’eau apparu, engloutissant danseurs et musicien.

3) Une autre nous raconte qu’un jeune page, ayant conquis le cœur de sa châtelaine, nourrissait l’espoir de l’arracher du foyer conjugal pour l’emmener dans son domaine vosgien. Mais celle-ci lassée de lui, le fit enfermer dans un cachot, d’où il s’évada après avoir poignardé sa bien aimée. Dès lors, il devint un sinistre brigand connu sous le nom de « Sir de la Maix ». A la tête d’une bande d’aventuriers, il pilla et rançonna la région, semant sur son passage la honte et la misère. Après leurs forfaits, ils se réunissaient dans le manoir et festoyaient en écoutant le concert exécuté par leurs prisonniers. Un soir alors que celui-ci se rendait compte que le chant des détenus devenait infiniment triste, un ouragan terrible et subit se déchaîna. Les portes de chêne furent arrachées et les convives éventrés par des lynx et des sangliers énormes. Finalement la roche sur laquelle était construite le château s’écroula dans une faille béante. Depuis, à l’emplacement de la forteresse il n’y a plus qu’un lac aux eaux paisibles, mais ô combien mystérieuses.

4) Une autre légende concerne la statue de la Vierge de la Maix :

Les gens de Moussey étaient jaloux des gens de Luvigny qui gardaient la statue de la Vierge de la Maix. Une nuit ils viennent la prendre pour l'emmener dans leur église. Mais Notre Dame de la Maix ne veut pas quitter la vallée de la Plaine pour celle du Rabodeau . Elle reprend la route vers Luvigny par le sentier de pèlerinage. Elle se repose à mi-chemin sur une roche appelée depuis le siège de la Vierge et rejoint son église.

Cette légende fait penser au transfert de la statue de Luvigny à Moussey au 18°siècle



Conclusion : de ces nombreuses légendes une part de vérité doit émerger. Toutefois, dans ce domaine il est très difficile d’en mesurer l’importance et la vraisemblance. Le rêve que ces légendes véhiculent est déjà en soit un véritable moteur à cette quête.

Écrit par : Téliko | 21/06/2009

Les commentaires sont fermés.

 
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu